Les rites forestiers.

L'esprit des forêts - la forêt de Chaux - les vieux métiers

IMG-0919.jpgSCULPTURE_BOIS.jpgCARREAU_PRUSSIEN.jpgIMG-0325.jpgrialto.jpgRAON.jpgIMG_0973.jpgRADELIER.jpg3559FB62-2501-4FFF-92E5-377279AAF0AA-25213-000038D8F0958E89.jpgIMG-2093.jpg

Clipart libre de droit licence PinClipart

Ordre des Nautes 

Les Nautoniers ou Nautes constituaient l'ancienne confrérie des métiers de l'eau: bateliers mais aussi constructeurs, marchands, armateurs... Les Nautae (nautoniers) transportaient les marchandises par voies d'eau dans toute la Gaule centrale, alors que diverses inscriptions du Haut-Empire citent, à côté des Nautae, les Nauvicularii dont l'activité était maritime. (Histoire de Bretagne p. 100 sous dir. de J. Delumeau, Privat, 1969). Les nautes furent surtout  des armateurs et des commerçants et ils regroupaient dans  leurs rangs d’autres confréries navigantes telles que les dendrophores (charpentiers de marine) et les utriculaires (porteurs d’outres, de marchandises).

Les Nautoniers ou plus précisément « Les Nautoniers de l’Arche Royale » sont aujourd’hui encore une confrérie de « mariniers » anglais : le Royal Ark Mariner. Sous sa forme moderne, c'est-à-dire n’ayant plus aucun rapport direct avec la construction de bateaux, la confrérie est attestée en 1830 dans la ville de Bath en Angleterre. Il y est fait état d’une procession à travers les rues de la ville avec une réplique de l’Arche de Noé et toutes sortes de décors et bannières. L’Angleterre, terre de tradition s’il en est une, nous offre une particularité bien singulière quant à la survivance des anciennes confréries de métier. En effet, certaines confréries perdurent aujourd’hui mais rassemblant des gens qui n’ont plus rien à voir avec le métier. On pourra dire que c’est également le cas pour nous, les Radeliers de la Loue, qui employons toute notre énergie à reconstituer l’ancien métier de radelier. Avec une différence notoire dans le fait que ces confréries s’attachent moins à retrouver et maintenir les savoir-faire de l’ancien métier que de conserver les enseignements moraux, le protocole des cérémonies de réception et de passage de grades, bref tout le décorum honorifique si cher aux sujets de sa majesté. Il est intéressant de noter qu’aujourd’hui encore, des notables anglais se targuent d’appartenir à une confrérie de constructeurs de radeaux.

La Franche-Comté offre de nombreuses rivières propices au transport des bois par flottage. Cette activité est bien inscrite dans notre patrimoine et elle a occupé la vie de bon nombre de nos ancêtres. Grâce à notre partenariat avec l'Association des Radeliers de la Loue nous retrouvons le contexte de ces vieux métiers (construction de radeaux, techniques de flottage,...) et par notre apport des rituels des Nautoniers nous offrons la possibilité de retrouver pas à pas, au fil de l'eau, les étapes de l'initiation jalonnant l'apprentissage et la vie de ces Nautoniers;

 

 

A vendre 2€, disponible lors de nos assemblées

 La Fève des Radeliers

Sur une idée de notre Bon Cousin Nautonier Robert, nous avons fait réaliser  une fève afin de personnaliser nos galettes des Rois. Cette tradition aussi précieuse en Franche-Comté que celle de Noël méritait bien que nous y inscrivions notre propre tradition: celle de ces Fendeurs complétant leur activité par le transport des bois là où on les demandait. La tradition de la fève est bien antérieure à celle des Rois-Mages. L'usage de la fève remonte aux Romains qui l'utilisaient dans les tirages au sort. Lors de la fête des Saturnales (fin de l'année, le dieu Saturne de sa grande faux symbolise la fin d'un cycle, d'où les voeux ...), on élisait un roi par le biais d'une fêve dissimulée dans un gâteau (galette ?). Et pendant cette fête, la hiérarchie maîtres et esclaves se retrouvait temporairement renversée. Cette fête perdurera au moyen-âge sous l'appelllation "fête des fous" ou charivari. Cette fête de la galette et de la fève redouble le sens de la fête du solstice d'hiver, c'est à dire celle de  la naissance du nouveau soleil, ( "no-ël" "nouvel hélios" ), l'annonce du retour de la belle saison, de la saison claire. Le mot "fève" vient du latin "faba" mais sa consonnance le rapproche d'autres mots à la sonorité voisine qui en complète le sens. Tout d'abord "phoebus" qui signifie "soleil", ainsi la galette de par sa forme ronde et dorée représente le soleil mais de plus,  contient en son sein la fève: phoebus," l'enfant soleil" . La fève était symbole de fécondité et de germination. Sa forme n'est pas sans rappeler le sexe féminin. Ainsi était-elle promesse d'abondance. Etre l'élu qui tirait la fève était un signe des dieux et la coutume était de la garder toute l'année avec soi dans sa poche ou son porte-monnaie pour attirer chance. et prospérité. Enfin le mot fève résonne avec le mot fèbvre, du latin "faber" (fabriquer) qui a donné les noms de famille Lefebvre, Lefébure, Fabre, Faure ... désignant les forgerons. En philogenèse (histoire de l'humanité) l'homo faber classifie les premiers hommes à savoir fabriquer des outils. La fève est aussi un signe de pouvoir et d'énergie, une invitation à entreprendre pour cette nouvelle année, comme la graine plantée en terre.

 

 Randonnée des Radeliers

Collection TopoGuides

Le JURA… à pied

Avec le soutien de la Fédération Française de Randonnée et du département du Jura

www.ffrandonnée.fr

Dans le guide PR (Promenade et Randonnée) du Jura, parmi les 46 promenades proposées nous trouvons le « circuit des Radeliers » que nous avons balisé. Pour les amateurs de sentiers, une jolie ballade qui vous permettra de voir les vestiges de ce vieux métier de nos forêts. Dans toutes les bonnes librairies et maisons de la presse. Prix conseillé 15€40.

photo documentation Radeliers

 

 

 DVD Les Radeliers de la Loue

 

Du bois, de l’eau, des hommes… Le flottage, une histoire naturelle… La Confrérie des Radeliers de la Loue, créée en 1994, fait revivre deux siècles de flottage de bois sur la rivière Loue, destinés à l’origine à la Marine Royale puis au XIXe siècle à l’industrie. Ce film raconte et illustre l'histoire de ce vieux métier des flotteurs de bois et de la Confrérie associée véhiculant leurs traditions. Grâce à ce document, voilà une façon rapide et ludique  de s'approprier la culture entourant nos "Nautoniers". C'est à partir de ces traces vivantes du patrimoine de notre région que nous avons décidé de partir à la recherche des rituels des confréries du bois et de l'eau afin d'essayer de comprendre ce qui animait la vie de nos anciens. Ce DVD sera à la vente le 20 février lors de l'AG. Sinon à  commander au secrétariat de l'association l'Esprit de Forêts ou directement au R'paire des Radeliers au village de Cramans au cours d'une de vos visites.

En vente 10€

La Confrérie des Radeliers remercie les entreprises, collectivités, particuliers et autres… pour leur soutien à la réalisation de ce DVD. La Confrérie remercie également toutes les personnes non citées, mais qui ont œuvré pour que cette épopée soit connue et se perpétue, cela depuis plus de 25 ans.

 

 

Photo EDF

 Assiette ancienne de Bon Cousin Charbonnier

Un de nos Bons Cousins nous a fait part de sa découverte à la vitrine d'un antiquaire de la rue Verrerie à Dijon: un lot d'assiettes en faïence illustré de motifs propres à la Confrérie des Bons Cousins Charbonniers. On notera au premier chef, les trois cercles concentriques de couleur bleu, noir et rouge typiques des Bons Cousins et conformes à nos rubans ainsi qu'au drapeau adopté par les Carbonaris. Ces trois couleurs correspondent également aux trois degrés contenus dans l'Ordre des Bons Cousins Charbonniers: couleur bleu pour le 1er degré de Fendeur, couleur noir pour le deuxième degré de Charbonnier et couleur rouge pour le troisième degré de Forgeron. Cette assiette n'est a priori pas en lien avec la confrérie des Nautoniers qui concerne les constructeurs de radeaux et transporteurs de frêt sur les voies navigables. Toutefois, nos initiés remarqueront les outils de travail présentés sur le billot. Deux d'entre eux n'apparaissent pas dans les rituels des Charbonniers ni des Fendeurs mais bien dans ceux des Nautoniers. Il s'agit de la tarrière et de la gouge qui sont davantage des outils de construction et trouvent leur place chez les menuisiers et charpentiers. C'est pour cette raison que nous avons plutôt choisi  de présenter ce document  dans l' onglet propre aux Nautoniers