Les rites forestiers.

L'esprit des forêts - la forêt de Chaux - les vieux métiers


Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/espritde/public_html/templates/espritdesforets103/functions.php on line 199

 

Avec l'aimable autorisation du magazine Nos Ancêtres, Vie & Métiers

 Charpentiers de marine

Au Moyen Age, les constructeurs de bateaux appartenaient à la même corporation que les charpentiers. Ils portaient le nom de "faiseurs de nefs". On remarquera la similitude des mots entre le bateau comme nef et la nef d'église. On explique souvent cela comme un style archirectural, celui de nef dite en "carêne de bateau inversée". Nous savons l'importance de "passer l'eau" dans le symbolisme sacré des druides; Le paradis étant face à l'ouest, dans les "îles au nord du monde"; mourir, c'est s'embarquer et traverser l'eau... Henry Vincenot, dans les Etoiles de Compostelles, évoque ces moines Keuldées, issus des druides et devenus moines bâtisseurs. Les charpentiers de navire, tout comme les anciens métiers en général, cautionnent de nombreuses pratiques magiques et se montrent assez supersititieux. Ils  analysaient scrupuleusement l'aspect des premiers copeaux qui pouvaient se lire comme un oracle de la destinée du futur navire. Il était hors de question de placer la première pièce de la quille un vendredi. Quand aux Ecossais, ils distinguaient le bois "mâle" du bois "femelle". Un bois femelle ayant la propriété d'être plus rapide de jour que de nuit, ceci selon l'influence de la lune sans doute.   Le baptème d'un bateau est l'un des rites majeurs de la profession. Il a pour but d'assurer protection contre les naufrages et  la prospérité de son propriétaire. Il arrivait que, mécontent du résultat, un bateau pouvait être rebaptisé plusieurs fois. Ces informations proviennent du numéro spécial "5 métiers du bois, du XVIIe au XIXème siècle", du magazine "Nos Ancêtres, Vie & Métiers" de la Revue Française de Généalogie. Pour en savoir plus, un lien direct figure sur ce site dans l'onglet "partenaire". Par ailleurs,  ne pas oublier, comme nous l'avons déjà souligné dans d'autres articles,  que Henry Hurle (1781), le fondateur de l'Ancien Ordre des Druides était un charpentier de marine de métier. Il nous a légué une transmission qui fait remonter les celtes à Japhet le troisième fils de Noé. Cette tradition permet d'inscrire  les charpentiers de marine dans l'héritage des constructeurs de l'Arche de Noé, noble lignée s'il en est. Les couleurs de l'arc-en-ciel, dont la place est prépondérante dans le mythe de Noé, figurent dans l'Ancien Ordre des Druides comme dans celui des Nautoniers. Le rituel des Nautoniers présente quelque affinité avec   celui du premier degré de l'Ancien Ordre des Druides.