Les rites forestiers.

L'esprit des forêts - la forêt de Chaux - les vieux métiers

 

 

Image: Wikipedia Laurier Kilt Ecosse (non modifiée)

sous licence Creative Commons 

Auteur: MarieStockholm

 

Ordre des Clans Ecossais

 

L'Ordre des Clans Ecossais était une société fraternelle fondée aux Etats-Unis en 1878. Il regroupait principalement  des ressortissants d'origine écossaise désirant garder des liens avec leurs racines. Ses activités comprenaient la tenue de jeux et de divertissements consacrés à la préservation du patrimoine écossais. Un second objectif de l'ordre était de fournir une caisse de secours à ses adhérents et comme d'autres sociétés fraternelles à l'exemple de l'Ancien Ordre des Forestiers (AOF) il devint une compagnie d'assurance. D'ailleurs, en 1971 l'Ordre des Clans Ecossais a été intégré à l'Ordre Indépendant des Forestiers. Ceci peut justifier également pourquoi nous avons retenu l'étude de cet ordre au sein de l'Esprit des Forêts.  Comme dans beaucoup de sociétés anciennes, les sexes étaient séparés. L'Ordre des Clans Ecossais disposait d'un pendant féminin intitulé The Daughters of Scotia. Les deux sociétés ont laissé des archives intéressantes qui traduisent assez l'éclat qu'elles ont pu avoir en leur temps. La plupart des membres étaient également francs-maçons. (cf. article sur Wikipedia Order of Scottish Clans) . Les rituels utilisés par cette confrérie ont été publiés intégralement dans l'ouvrage du docteur Duke Savage intitulé "Secret Societies Unmasked". Notre but est de découvrir ces rituels et  de nous rapprocher de l'Ecosse, son histoire, sa culture, son folklore... Pour nos membres intéressés il y a la possibilté d'être adopté par un authentique clan écossais. Nos activités proposent des manifestations liées à l'Ecosse; conférences, visites, voyages, musiques, rituels d'intégration d'un clan, etc. Ainsi nous réactivons à notre mesure l'Auld Alliance, la "Vieille Alliance" entre les royaumes de France et d'Ecosse nouée en 1295. En 1942, le général de Gaulle qualifie l'alliance franco-écossaise de "plus vieille alliance du monde". 
N.B. il est clair que nous ne sommes pas en mesure de réveiller l'authentique Ordre des Clans Ecossais (Order of Scottish Clans) qui continue sa voie propre en tant que compagnie d'assurance, ce que nous ne sommes absolument pas.  Même si les documents de cet ordre sont d'accès libre (publications livresques, internet), nos propositions d'activités sont culturelles et symboliques. Aussi pour ne pas être confondus avec cet ordre honorable et spécifique nous nous intitulerons Ordre Symbolique des Clans Ecossais de France: OSCEF.

 

.

 Avec l'aimable autorisation de l'auteur

livre dans toutes les bonnes librairies

Chardon d'Ecosse et Lys de France

"Quand le Chardon d'Ecosse sauva les Lys de France" Chronique historique d'une période-clé de l'Auld Alliance. Ouvrage remarquable de Patrick Gilles le président de l'association "Auld Alliance - le lien franco-écossais" qui nous retrace les fondements et les grands faits de cette alliance si particulière entre les Français et les Ecossais. Nous avons à coeur de suivre les travaux et les manifestations de cette association qui oeuvre à maintenir vivant le souvenir de l'Auld Alliance. En tant que Franc-Comtois et Bourguignon nous avons notre rôle à jouer en mettant en avant un acteur éminent de cette Auld Alliance: l'Amiral Jean de Vienne, né à Dole vers 1325, seigneur de Roulans, de Chevigny-Saint-Sauveur et de Meursault. En 1385, Charles VI envoie en Ecosse l'Amiral Jean de Vienne, avec un contingent de 2000 hommes dont 800 chevaliers, 240 écuyers et 200 arbalétriers, qui va s'illustrer avec l'armée écossaise dans le nord de l'Angleterre. Cependant les relations entre les deux alliés ne sont pas toujours trés faciles, notamment à cause des problèmes de langue et donc de communication. Les Ecossais reprocheront aux Français de prendre un peu trop de liberté sous prétexte de venir leur porter secours. Ils ne payent pas toujours ce qu'ils doivent et sont un peu trop galants avec leurs dames. Le parlement écossais de Robert II légifère sur les conditions d'intervention de ces troupes combinées, interdisant entre autres,  le pillage sous peine de mort et définissant la croix de Saint André blanche comme seul signe de reconnaissance. (D'après Patrick Gilles dans l'ouvrage cité).

 

 Guide du Clansman

Le Clan Ramsay vient d'éditer un guide à l'usage des membres du Clan. Histoire du Clan Ramsay à travers l'histoire de l'Ecosse, anecdotes et petites histoires croustillantes. Présentation de l'organisation Europe du Clan.Il contient l'histoire du Clan et ses usages. Le Guide du Clansman est disponible à l'achat ! Il existe en 2 versions :

La version bleue, en Français, que vous pouvez vous procurer ici :

https://www.lulu.com/fr/fr/shop/clan-ramsay/le-guide-du-clansman/hardcover/product-vnm656.html?page=1&pageSize=4

La version rouge, en Anglais, que vous pouvez vous procurer ici :

https://www.lulu.com/fr/fr/shop/clan-ramsay/clan-ramsays-handbook/hardcover/product-pmj6dp.html?page=1&pageSize=4

C'est la toute première édition - sujette à des erreurs et typos en dépit de notre vigilance.

Remerciements à  Lady Evelyne pour sa persévérance dans ce projet au long-cours ; c'est un travail de plus de 2 ans.

 

 

 

Sigle de l'association AULD ALLIANCE

Lien: association Auld Alliance Le Lien Franco Ecossais

AULD ALLIANCE le lien franco-écossais

Notre association est adhérente à l'association AULD ALLIANCE, le lien franco-écossais. Le but de l'association est de faire connaître et redécouvrir au plus grand nombre la Vieille Alliance entre la France et l'Ecosse, entretenir et développer les liens d'amitié entre ces deux nations par des actions culturelles, éducatives et historiques. Nous ne pouvons que nous associer à cette action remarquable et grâce au travail accompli par cette association nous informer au plus près sur cette Auld Alliance ainsi que participer aux actions conduites pour commémorer et entretenir le lien franco-écossais. J'invite donc tous nos Clansman et Clanswoman à suivre les actions proposées par AULD ALLIANCE. En tant que Français il nous revient de maintenir la part française de la flamme de cette AULD ALLIANCE. Nous nous souviendrons avec mansuétude des contingents militaires écossais venus soutenir la France dans ses combats. A la Garde Ecossaise qui protègea nos rois jusqu'à la Révolution. Aux réfugiés jacobites accuillis sur notre sol qui y firent souche et y implantèrent des éléments de culture écossaise. Les étudiants Ecossais venaient dans les universités françaises et les premières universités écossaises: Saint Andrew et Aberdeen en adoptèrent modèle et structures.  Nous ne pourrons oublier que c'est les Ecossais qui formèrent nos commandos et c'est parmi leur contingent que nous débarquâmes en Normandie sur le secteur baptisé Sword Beach. Enfin plus particulièrement en tant que Jurassiens, il nous revient de commémorer l'Amiral Jean de Vienne, né à Dole en 1325 qui mena une expédition en Ecosse afin de les soutenir contre l'envahisseur anglais. en 1385 à la tête de 180 navires.

 

 1ère réunion du Clan Ramsay à Courtefontaine

L'Ordre des Clans Ecossais devient une réalité à Courtefontaine. Pour la première fois les futurs clansmen et clansladies se retrouvent au sein de leur clan d'adoption. Il s'agit bien entendu du Clan Ramsay selon la filiation obtenue il y a dèjà de nombreuses années par notre Bailliff Franck Kervella. Une douzaine de Frères et Soeurs ont avec enthousiasme saisi l'occasion de pouvoir s'engager dans cette voie écossaise. Pour cette première réunion, le "Commissionneer" Laurent Jaunaux  représentant le Clan Ramsay pour la France et l'Europe s'est personnellement déplacé afin de nous honorer de sa présence. Cette soirée qui fera date dans la mémoire et le coeur des membres du Clan, sera l'occasion de déployer les tous  nouveaux décors rassemblés ou confectionnés par les uns et les autres. Ainsi seront dressés à la place d'honneur  les deux bannières de l'Ecosse; la Bannière dite "ardente", la Croix Blanche sur fond d'Azur et "le blason d'or au lion rampant de gueules et langué d'azur au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même" . Y figureront tout à l'honneur également, le drapeau tricolore de notre pays qui accueille et protège sur son sol notre Ordre des Clans. Ceci en mémoire de la plus ancienne alliance établie entre deux pays, la Auld Alliance de 1295. Au centre sera déployée l'image qui nous rassemble tous, la Pierre de Scone, le coeur vibrant de l'Ecosse. Même si tous nous n'avons pas encore réussi à rassembler notre "équipement" afin de tenir dignement notre rang au sein de notre Clan ainsi que de pouvoir en être les ambassadeurs à l'extérieur, le dress code écossais est de rigueur, notamment le kilt pour les messieurs. Il y aura bien sûr du whisky pour sentir l'ivresse des Highlands et de la cornemuse, jouée par notre Bailliff qui est également piper. Cette soirée réservée aux membres des clans écossais accueille sur réservation les visiteurs appartenant à un autre clan, ami du Clan Ramsay. Nous rappelons que l'Ordre des Clans Ecossais est un Ordre initiatique n'admettant en son sein que des membres dûment attestés d'un Clan, pas forcément du Clan Ramsay. Le Clan Ramsay et l'Ordre des Clans sont deux structures indépendantes et distinctes. Le Clan Ramsay est une authentique descendance écossaise toujours attachée à son chef de clan héréditaire. L'Ordre des Clans, quant à lui,  est un ordre initiatique créé aux Etats Unis par des Ecossais nostalgiques de l'Ecosse. Le Clan Ramsay est une fraternité clanique familiale; l'Ordre des Clans est une structure para-maçonnique réservée aux Ecossais ou à ceux qui auront le bonheur et l'honneur d'avoir été adoptés par un clan écossais.

Ci-contre, sur le signet souvenir créé à cette occasion: en haut l'emblème du Clan Ramsay avec la Tête de Licorne et la devise "Ora et Labora". Au centre, le tartan bleu du Clan. Au bas de page la fameuse Pierre de Scone, la "pierre du couronnement " des rois d'Ecosse rendue à l'Ecosse par les Anglais en 1996, 700 ans après sa confiscation en 1296 par le roi Edouard 1er qui la déposa à l'abbaye de Westminster où elle servit au couronnement des souverains d'Angleterre jusqu'à l'actuelle Elisabeth II.